Les bricks de Séverine Rogue

Quand Lego et Harry Potter rencontrent une douce passionnée, cela donne ceci


Poster un commentaire

Quels sont les plaisirs du lego ? partie 2

Dans l’article précédent (ici :  Quels sont les plaisirs du Lego ? Partie 1 ), j’avais commencé à énumérer les différents plaisirs du Lego. Récapitulons vite fait :

 

1 La joie du rêve devant le catalogue.
2 La commande
3 La réception
2 3 bis L’achat immédiat
4 L’avant construction, l’avant ouverture
5 L’ouverture de la boite
6 La lecture de la notice
7 L’ouverture des petits sachets
8 Le tri des pièces
9 Le grand saut : la construction
10 Admirez son jouet construit
11 Jouer avec son jouet
12 Exposer son modèle

 

Bon, y a encore beaucoup de plaisirs à faire avec le Lego. Donc… continuons

13 Démolir son modèle

Quoi ? Vous n’avez jamais fait et vous affirmez déjà que ce n’est pas plaisant ! Bien entendu que c’est plaisant.

Bon, je reconnais qu’avec le bon matériel, c’est mieux et qu’il y a quelques règles à respecter :
– Ne jamais utiliser ses dents : cela abîme les pièces… et vos dents aussi mais c’est un détail
– évitez d’utiliser ses ongles si vous voulez les garder entiers.
– ne pas jeter sa construction par terre pour la démolir : vous perdriez à coup sûr des pièces.

Non, il faut s’installer confortablement et retirer les pièces une par une (en s’aidant parfois d’autres pièces ou d’un démonte Lego). C’est ainsi que l’on redécouvre les astuces de constructions, les petits détails cachés et que l’on fait l’inventaire de ses pièces.
14 Dépoussiérer son modèle (si si)

Ah si, je vous assure que c’est plaisant. Et mesdames découvriront que c’est également un léger moyen (une tentative) pour partager les tâches ménagères (ceci dit, pour les convaincre de faire plus que la poussière sur leurs Lego… bon courrage).

Nettoyer son Lego, c’est avoir une bonne excuse pour l’inventaire, pour admirer ses oeuvres, ses collections.

Bref, votre conjoint ne pourra pas vous enquiquiner que vous passez trop de temps avec vos Legos puisque vous ne jouez pas au Lego : vous nettoyez !
15 Trier les pièces de son modèle dans ses boites de rangement

Ou se dire « ouah, j’ai plein de pièces avec lesquelles je vais pouvoir inventer mes modèles. » ou encore « Je suis riche ».
16 Inventer ses propres modèles (dans sa tête ou avec l’informatique) (MOCer quoi)

On appelle cela MOCer.

Il y a plusieurs types de MOC mais j’y reviendrais une prochaine fois.

Pour le moment, dédramatisons : non, ce n’est pas difficile d’inventer ses propres modèles : un peu d’imaginations, quelques briques et on se lance.

Si y a un loupé, un raté, c’est pas grave : on démonte. Ca coûte rien de démonter (ni de construire d’ailleurs, enfin, si on se contente des pièces qu’on a)

S’il faut rester humble devant ses créations il ne faut pas non plus complexer. Le seul but est de s’amuser.

17 Regarder sur le net les astuces des autres

Ben oui, pas besoin de réinventer la roue à chaque fois. Beaucoup de gens publient leurs créations, leurs astuces de constructions sur le net. Alors profitons en. Ca instruit !
18 Regarder sur le net les créations des autres 

Ou comment rester humble et risquer de tourner complexé.

Beaucoup de gens font des créations Lego depuis des années (peux pas encore dire des siècles). Ils ont des stocks monstrueux, ont mis la dedans un fric phénoménal et ont toujours LA pièce dont ils ont besoin. Ce n’est pas votre cas ? et alors. Chacun fait avec ce qu’il a.

Résultat : ces gens réalisent des merveilles (je ne sais d’ailleurs pas comment ils font niveau place et arrangements avec leurs conjoints).

Pas la peine de complexer : ils pratiquent depuis des années. Allez à votre rythme et vous progresserez aussi.

Et puis, en observant de plus prêts, vous constaterez que certains font des merveilles avec… RIEN. Une figurine, trois pièces de décors et une photo superbe.
19 Montrer sur le net ses créations

Ça va avec ce qui est au dessus. Montrez vous aussi vos créations. D’abord, y aura toujours quelqu’un pour trouver cela joli (si si, même quand vous, vous trouvez ça moche).

Ensuite, vous aurez surement des conseils pour améliorer votre modèle et progresser.
Discuter avec des fous sur le net

 

20 Apprendre à faire des photos et un studio

On ne dirait pas comme cela, mais vous découvrirez très vite qu’il vous est indispensable, pour partager vos créations de savoir les mettre en valeurs sur vos clichés. Conclusion : ben va falloir progresser en photographie.

Et cela n’implique pas d’y dépenser des fortunes (de toute façon, vous dépensez déjà trop en Lego)

Précision : sur ce point, je ne suis pas au point.
21 Discuter avec d’autres fous du Lego

Ca, c’est la merveille d’Internet. Vous trouverez sans nulle doute des forums de discussions sur vos briques préférés avec des gens aussi cinglés que vous (voir plus) et vous échangerez. C’est pas possible autrement. La preuve : vous êtes déjà en train de lire mon blog.

 

Bon y a surement out un tas d’autres plaisirs du Lego encore. Mais je vous en ai déjà donné 20. 20 bonnes raisons de se mettre au Lego. Alors… vous attendez QUOI pour vous y mettre ?


Poster un commentaire

Comparaison entre la boite 4714 (gringotts) et le gringotts du 10127

La comparaison est simple : les deux boites n’ont pas le même objectif.

Esthétiquement, le Gringotts du chemin de Traverse 10217  est beaucoup plus beau.

Niveau jouabilité : la 4714 est gagnante haut la main.

La 4714 contient des personnages jaunes, plus fidèles à Lego. Le 10217 a des visages roses, plus fidèles aux films.

Le coffre de la 4714 est bien plus beau que le coffre du 10217.  Et il permet plus facilement la reproduction pour aligner plusieurs coffres.

Le lieu d’accueil est plus fidèle aux livres (sauf qu’unique) dans le 10217. Mais pour jouer, l’accueil du 4714 est imbattable.

En plus, nous ne trouvons que dans la 4714, ce qui fait rêver bon nombre d’entre nous : le début du grand 8 de Gringotts ^^

Pour les gobelins, je trouve dommage d’avoir changé la couleur de la tête en cours de route.

Sur le Gringotts du 10217, j’adore le lustre. Par contre, je ne comprends pas pourquoi les « tableaux » ne sont pas des tableaux de gobelins. Vu l’univers, cela aurait été plus logique.

 

 

 


Poster un commentaire

Marcus Belby

Marcus Belby est un élève de Serdaigle et est en septième année quand le professeur Horace Slughorn revient enseigner à l’école de sorcellerie. Slughorn est intéressé par Marcus Belby dès son voyage dans le poudlard express (tome 6). Son oncle Damoclès, ordre de Merlin, est un sorcier exceptionnel mais finalement Marcus Belby n’entrera pas dans le club de Slug car il révèle que son oncle et son père ne s’entendent pas et qu’il le connait donc assez peu.

Pansy Parkinson le considère comme un abruti (PSM7).

Interprété dans le film 6 par Robert Knox. Il est mort poignardé durant une bagarre dans un pub londonien le 24 mai 2008 (quatre jours après le tournage de la dernière scène de PSM/f) en protégeant son petit frère de 16 ans.


Poster un commentaire

La pierre philosophale

Les anciennes recherches alchimiques avaient pour objet de fabriquer la Pierre philosophale, une substance légendaire dotée de pouvoirs étonnants. Cette Pierre a en effet la propriété de transformer n’importe quel métal en or pur. Elle produit également l’élixir de longue vie qui rend immortel celui qui le boit.— Extrait d’un Livre de la bibliothèque de Poudlard

Plus tard, Hermione lut dans un énorme et vieux livre que « Nicolas Flamel est le seul alchimiste qui ait réussi à fabriquer la Pierre Philosophale. ». Harry et Ron continuent la lecture « … Cette Pierre a en effet la propriété de transformer n’importe quel métal en or pur. Elle produit également l’élixir de longue vie qui rend immortel celui qui le boit. Au cours des siècles, de nombreux témoignages ont fait état de la réalité de la Pierre Philosophale, mais la seule qui existe vraiment de nos jours est l’oeuvre de Nicolas Flamel […] qui a célébré récemment son six cent soixante-cinquième anniversaire et mène une vie paisible dans le Devon en compagnie de sa femme, Pernelle (six cent cinquante-huit ans). »

Le plus fabuleux objet magique jamais créé, le but ultime des alchimistes et des sorciers Assez belle récompense, mais pas aussi parfaite qu’on pourrait croire, comme le fait comprendre Dumbledore : « les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal. » La Pierre devint l’objet du désir de Voldemort dans sa quête pour l’immortalité, et ce ne fut que grâce à l’intervention de Harry et de ses amis que Voldemort ne put la récupérer dans sa cachette à Poudlard

CHRONOLOGIE DE LA PIERRE PHILOSOPHALE

il y a plus de 600 ans
Nicolas Flamel crée la Pierre Philosophale, l’un des objets magiques les plus puissants et les plus merveilleux. C’est la seule Pierre qui ait jamais été créée (ou bien la seule qui existe toujours au vingtième siècle), même si de nombreux alchimistes ont essayé au cours des siècles. Flamel utilise la Pierre pour s’assurer, ainsi qu’à sa femme, l’immortalité.

début 20e siècle
Albus Dumbledore collabore avec Flamel sur différents projets d’alchimie. Les hommes restent partenaires et amis proches.

milieu 20e siècle
La Pierre est placée sous haute sécurité dans le coffre numéro 713 à Gringotts.

fin 20e siècle
Le professeur Quirrell, lors d’une année sabbatique alors qu’il est professeur de défense contre les forces du Mal, rencontre Voldemort privé de corps dans une forêt d’Albanie. Quirrell est corrompu et devient serviteur de Voldemort. Le Seigneur des Ténèbres décide alors de dérober la Pierre Philosophale pour obtenir l’immortalité.

31 juillet tome 1
Hagrid retire la Pierre du coffre 713 pour la ramener à Poudlard où Dumbledore a pris des mesures pour assurer sa protection.

Sur les instructions de Voldemort, Quirrell tente de voler la Pierre du coffre 713. La tentative échoue puisque Hagrid a récupéré la Pierre plus tôt dans la journée.

août tome 1
Dumbledore cache la Pierre à l’intérieur de Poudlard. Des protections élaborées viennent la protéger.

31 octobre tome 1
Quirrell essaie de passer devant le chien à trois têtes après avoir libéré un troll dans les cachots pour faire diversion. Il échoue car Rogue le suspecte et se rend à l’étage où se trouve la trappe pour l’arrêter. Rogue est mordu par le chien.

fin décembre 1991
Harry Potter découvre le Miroir du Riséd. Dumbledore le fait enlever de la salle où il a été entreposé jusqu’alors et cache la Pierre à l’intérieur. Le Miroir est placé dans la dernière salle et constitue une protection supplémentaire.

soir du 4 juin 1992
Quirrell, dont le corps est maintenant habité par Voldemort, passe devant le chien trois têtes et traverse les protections jusqu’à se trouver confronté au Miroir du Riséd. Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley le suivent. Harry affronte Quirrell et Voldemort et récupère la Pierre par inadvertance. Voldemort est sur le point d’obtenir la Pierre, mais il est vaincu par la suite car Quirrell ne peut pas toucher Harry à cause de l’ancienne magie qui le protège.

5 ou 6 juin 1992
Dumbledore a une « petite discussion » avec Nicolas Flamel et la Pierre est détruite.