Les bricks de Séverine Rogue

Quand Lego et Harry Potter rencontrent une douce passionnée, cela donne ceci


Poster un commentaire

Boite 10231 : la navette spatiale, review partielle

non, pas une fusée mais bien une navette.
Vous n’aurez pas, pour le moment, de photos de la construction pour la bonne et simple raison que cette navette et son lanceur ont été construites en mon absence. Et ce set ne m’appartient pas. Je ne peux donc pas le démonter pour le remonter. Mais je pense que je vais rapidement craquer et qu’il rejoindra ma collection.

 

C’est un set de 2011 contenant 1230 pièces et 3 figurines.

Boite et sachets

Faut bien dire ce qui est : ce set est trop beau.

Je peux pas vous montrer les sachets pleins mais je peux vous les montrer vides 

Deux cahiers notices

 

Figurines

quand j’aurai l’occasion de refaire des photos

Les deux cosmonautes.

la parité est la.

Et le mécanicien.

 

Pièces spéciales

quand j’aurai acheté le set

Construction

quand j’aurai acheté le set

Pièces restantes

quand j’aurai acheté le set

Résultat

L’air de lancement

et ses gros plans.

 

 

Eclairage

Le lanceur (difficile à photographier car ne tient dans aucune position)

et un gros plan sur la fixation qui relie le lanceur et la navette.

Et voila la navette. A l’occasion, faudra que je fasse un comparatif avec la navette en Lego technic que j’ai aussi. (faudra déjà que je la reconstruise)

Le fond de la navette.

Détail des trains d’atterrissage. Casses pieds à construire d’après la propriétaire.

Mais ils marchent bien.

Un gros plan sur le train d’atterissage arrière depuis l’intérieur de la navette.

Devant

Derrière

Et quand on ouvre la navette,

on trouve un bras qui permet de lancer

un satellite !!

Le bras à vide et la navette vide… le satellite est en ligne.

Il émet de lui-même un signal vers la Terre.

 

Reste plus qu’à repartir. Mais avant…

On revisionne une dernière fois, la beauté de l’ensemble au lancement. (et on constate qu’en hivers, les plantes, ça a froid)

En place (pas simple à positionner)

Et on mitraille

Mon avis

Définitif, ce set va finir rapidement chez moi. Et je vais pas trainer, histoire qu’il ne me passe pas sous le nez comme le dragon Ninjago de la foudre (le seul qui me manque T_T)