Les bricks de Séverine Rogue

Quand Lego et Harry Potter rencontrent une douce passionnée, cela donne ceci

Boite 3367 : la navette spatiale

Poster un commentaire

Cherchez pas : j’aime le spatial… à condition qu’il ait un semblant de réalisme.

Les batailles interstellaires ne m’intéressent pas du tout. la conquête de la lune et l’étude de Mars par contre…

Alors voila une des petites boites qui ont la côte pour moi : la 3367 sortie en 2011 comprenant 231 pièces et une figurine.

Boite et sachets

Illustrations de ce que propose la boite.

La figurine et le satellite.

On ouvre la boite et on découvre… que mon chat veut participer !

Il y a deux sachets numérotés.

Figurine

Une seule figurine mais avec de l’équipement. Vous la voyez ici avec le casque simple… pour quand elle est dans la navette quoi !

Quand il doit sortir, il enfile le scaphandre complet…

… qui est rangé avec le satellite. Y a intérêt à pas oublier de le récupérer avant de larguer le satellite. Et vaut mieux que la salle soit étanche sinon, plus d’astronaute.

A l’occasion, je ferai des photos du scaphandre seul.

Pièces spéciales

Des pneus lisses

Les pièces marquantes du sachet 2

… et celles du sachet 1. Le cockpit monobloc… pas top. Le reste par contre peut resservir.

Construction

D’abord le satellite. Construction rapide mais le rendu est bien sympa.

Puis on attaque le fond de la navette.

Le cockpit… avec la tasse à café ! Doivent pas s’être trop bien renseignés chez Lego. Boire le café comme ça poserait quelques petits problèmes… y a pas de gravité dans la navette !

On prépare la place pour le satellite.

Je n’ai pas mis les autocollants par contre.

On sépare le cockpit de la zone de stockage de la navette.

L’attache du futur bras télescopique et la place du scaphandre de l’espace.

Cockpit en place : on va pouvoir faire les tests d’étanchéité.

Essai concluant.

On peut donc poursuivre la construction avec le sachet 2

Heureusement que la seconde livraison est arrivée parce qu’il ne restait plus grand chose pour construire…

Aaaaaaaaaah, on va pouvoir travailler.

La vache, ils ont pas molli sur les pneus !

C’est reparti.

Faudrait envisager des moteurs pour que la navette avance…

Ça va ! Tu suis bien le plan !

L’isolation entre les moteurs et l’espace de stockage est en place.

La coque pour protéger des rayons UV.

Les propulseurs.

On consolide le fond de la navette pour les loupés à l’atterrissage.

On installe les trains d’atterrissage… fixes dans cette version. Faut pas trop en demander : c’est le modèle jouet.

On protège les moteurs. Et c’est fini.

Pièces restantes

Résultat

Ouverture

Levée.

C’est un peu grillé tout ça…

Orientation

Largage

Retour à la maison

(ben vi, ça vole pas tout seul les Lego)

Ah… vivement que je puisse manger une bonne côte de boeuf ! Marre des bouillies.

Mon avis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s