Les bricks de Séverine Rogue

Quand Lego et Harry Potter rencontrent une douce passionnée, cela donne ceci

Ginerva Molly Weasley dite Ginny

Poster un commentaire

« L’avantage d’avoir grandi avec Fred et George, c’est qu’on finit par penser que tout est possible quand on a suffisamment de culot. »
– Ginny Weasley à Harry Potter

Date de naissance : 11 aout un an après Harry

Nom complet : Ginevra Molly Weasley/Potter.
Nom original : idem.
Nom de jeune fille : Weasley.
Deuxième prénom : Molly Diminutif : Ginny.

FAMILLE, AMIS, ETC.

Ascendance : sang-pur.
Famille : Weasley / Potter.
Père : Arthur Weasley.
Mère : Molly Prewett.
Grands-parents paternels : Septimus Weasley etCedrella Black.
Grands-parents maternels : Mr et Mrs Prewett.
Oncles et tantes : Bilius Weasley, Fabian Prewett, Gideon Prewett.
Frères et soeurs : Bill, Charlie, Percy, Fred, George et Ron.
Cousins et cousines : Mafalda.
Epoux : Harry Potter.
Enfants : James Sirius, Albus Severus, Lily Luna.
Neveux et nièces : Molly Weasley II, Lucy Weasley,Rose, Hugo, Victoire Weasley, Dominique Weasley, Louis Weasley, Fred Weasley II, Roxanne Weasley II.
Beaux-parents : James Potter et Lily Evans.
Beaux-frères et soeurs : Fleur Delacour, Audrey Weasley, Hermione Granger, Angelina Johnson.
Amis : Hermione Granger ; Neville Londubat ; Luna Lovegood ; Nymphadora Tonks.
Domicile : Le Terrier (enfance).
Organisations et attaches : équipe de Quidditch de Gryffondor ; Armée de Dumbledore (dont elle a trouvé le nom) ; Club de Slug (après que Slugorn l’ait vu jeter un sortilège de Chauve-Furie sur Zacharias Smith ; Ordre du Phénix.

APTITUDES, ETC.

Aptitudes : même Fred et George sont impressionnés par ses capacités, en particulier ses sortilèges de Chauve-Furie, mais sa poésie (révélée dans sa carte de St Valentin destinée à Harry) est très mauvaise. Ginny est la seule personne que Harry connaisse (à part lui, maintenant) qui ait survécu à une possession par Voldemort. Ginny a également de forts talents d’actrice (est parvenue à convaincre Mrs Weasley que c’était Pattenrond qui avait fait traîner des Bombabouses devant la cuisine du 12, square Grimmaurd ; une imitation d’Ombrage assez réussie ; l’épisode du Gaz Etrangleur).
Métier : après avoir connu un franc succès comme joueuse de Quidditch avec les Harpies de Holyhead, Ginny prit sa retraite pour s’occuper de sa famille et devenir correspondante spéciale pour le Quidditch à La Gazette du Sorcier.
Patronus : cheval.
Langues : Ginny n’est pas une Fourchelang.
Sortilège inventé : Chauve-Furie.

C’est une grande amoureuse des animaux, allant de Miss Teigne à Coquecigrue. Elle est une des seules à réussir à faire sortir Pattenrond de ses cachettes pour jouer avec lui. Elle obtient son propre animal de compagnie en cinquième année, un Boursouflet provenant de Weasley, Farces pour sorciers facétieux nommé Arnold.

DANS LES FILMS

Ginny est assez fidèlement interprétée par Bonnie Wright.

Biographie

Enfance

Ginny est née le 11 août. Elle grandit avec les Weasley au Terrier. Le 1er septembre de ses 10 ans, Ginny accompagne avec sa mère ses frères Ron, Fred, George et Percy à la gare de King’s Cross pour prendre le Poudlard Express. Elle-même est encore trop jeune pour aller à l’école des sorciers et est triste de voir ses frères partir. Fred et George la rassurent, en promettant qu’ils lui enverront un siège de toilette de Poudlard. Ils lui expliquent également que le petit brun rencontré sur le quai n’est autre que le célèbre Harry Potter, son idole. À la fin de l’année, Ginny est toujours aussi fan de Harry.

Scolarité à Poudlard

Première année :

Ginny retrouve Harry qui passe ses vacances chez les Weasley, ce dernier étant devenu l’ami de son frère Ron. Elle est troublée en présence de Harry et ce n’est pas uniquement parce qu’il est célèbre. Des sentiments nouveaux naissent en Ginny et celle-ci devient une fillette rougissante et maladroite en présence de son héros. Elle se rend sur le Chemin de Traverse avec sa famille et Harry pour acheter ses vêtements et livres de seconde main pour son entrée à Poudlard. Chez Barjow et Beurk, une confrontation a lieu entre Harry et son rival Drago Malefoy. Ginny prend vivement la défense de Harry et Drago l’accuse d’être sa petite amie. Peu de temps après son arrivée à Poudlard, de grands fléaux se répandent sur l’école. Des élèves et des créatures sont pétrifiés. Ginny est effrayée par ces événements et ses frères Fred et George qui la taquinent ne font rien pour arranger la situation. Pourtant, c’est bel et bien Ginny qui a commis toutes ces exactions. C’est elle qui a étranglé tous les coqs de Rubeus Hagrid, leur chant est mortel pour le Basilic, le monstre qui agresse les élèves, c’est elle qui écrit avec du sang sur le mur et c’est elle qui a ouvert la Chambre des Secrets où est caché le basilic, parce que Tom Jedusor qui n’est autre que le plus grand mage noir dont tout le monde a peur de prononcer son nom, Lord Voldemort, le lui a demandé. En réalité, il la possédait à l’aide d’un journal intime. Les secrets révélés par Ginny donnaient de plus en plus de force à l’infâme Jedusor si bien que celui-ci a pu déverser un peu de son âme dans la sienne…

Harry la sauve à la fin de l’année en combattant le Basilic, qui tue tous ceux qui croisent son regard. Harry l’affronte à l’aide de l’épée de Gryffondor et deFumseck, le phénix d’Albus Dumbledore. Ginny est horrifiée, elle croit qu’elle va se faire renvoyer de l’école. Mais heureusement, le professeur Dumbledore se montre très compréhensif et Ginny, bien que toujours et à jamais très choquée par cette expérience, peut reprendre sa scolarité sans encombres.

Deuxième année :

Ginny offre une carte de bon rétablissement à Harry quand celui-ci tombe de son balai. Cette carte chante d’une petite voix criarde et on ne peut la faire taire qu’en la coinçant sous une coupe de fruits.

Troisième année :

Harry assiste à la Coupe du Monde de Quidditch avec les Weasley après un bref passage au Terrier. Ginny est toujours aussi éprise de Harry. À Noël, un bal est organisé et Ginny accepte d’y aller avec Neville Londubat. Elle est très déçue quand elle apprend que Harry, resté libre, aurait très bien pu aller au bal avec elle mais surtout quand elle apprend que celui-ci en aime une autre,  Cho Chang. Elle en a le cœur brisé. Lors du bal, Neville lui marche violemment sur les pieds quand ils dansent ensemble et elle rencontre Michael Corner, un élève de Serdaigle.  Ginny, sur un conseil d’Hermione, décide de sortir avec lui à la fin de l’année pour tenter d’oublier Harry

Quatrième année :

Cette année, la personnalité de Ginny apparaît réellement aux yeux de tous. Celle-ci semble avoir abandonné son faible pour Harry et se propose de l’aider et devenir son amie. On y découvre une Ginny enjouée et dynamique, qui n’a pas peur de mentir mais qui est fidèle envers ses amis. Elle voyage avec lui dans le train. Elle partage avec lui un œuf de Pâques. Elle reste un soutien moral pour lui. Elle lui donne même des conseils quand celui-ci se dispute avec Cho Chang, sa petite amie. Les descriptions de Ginny par Harry sont de plus en plus poétiques. En revanche, Ginny vit des aventures amoureuses tout d’abord avec Michael Corner puis avec Dean Thomas.  Ginny devient attrapeuse pour le dernier match de l’équipe de Quidditch de Gryffondor, lorsque Harry a été expulsé de l’équipe par le professeur Ombrage. Elle réussit à attraper le Vif d’or juste sous le nez de Cho Chang.

Cinquième année :

Cette année, Harry éprouve des sentiments envers Ginny, qui se dévoilent à lui de plus en plus. D’abord à peine évoqués (la potion d’Amortentia prend notamment pour lui l’odeur du parfum de Ginny) puis de plus en plus clairs jusqu’à ce qu’il ne puisse plus les ignorer, particulièrement après avoir surpris Ginny dans les bras de Dean Thomas. Bien que Harry essaie de se convaincre que ses sentiments envers Ginny ne sont que fraternels, il doit bien se rendre à l’évidence après une série de rêves très explicites. Il a cependant peur de la réaction de Ron qui, très possessif, ne supporte pas qu’un garçon approche sa sœur. Il décrit ses sentiments comme une « créature dans sa poitrine » qui rugit de rage ou de désir, ou ronronne quand Harry s’imagine en train d’embrasser Ginny.

Harry ne cesse de penser à elle tout en craignant les réactions de Ron, s’il l’apprenait. L’envie d’utiliser le Felix Felicis pour lui porter chance lui monte à la tête. Quand la rupture avec Dean survient, il est bien sûr satisfait mais n’ose agir, livré à une terrible bataille intérieure, hésitant entre se brouiller avec Ron ou renoncer à Ginny. Il ne lui dévoile sa flamme que dans l’euphorie d’un après-match de Quidditch pendant lequel Harry était en retenue avec Severus Rogue : Ginny lui bondit dans les bras en le regardant d’un œil déterminé… Sans réfléchir, Harry l’embrasse devant tout le monde, toute la salle les observe alors, notamment une Hermione triomphante et un Ron stupéfait qui lui lance un léger coup d’œil que Harry interprète comme « Bon… S’il le faut vraiment… » La créature dans la poitrine de Harry pousse alors un rugissement de triomphe. Harry et Ginny sortent ensemble jusqu’à la fin de l’année, quand Harry lui annonce qu’ils doivent se séparer car il ne veut pas que leur relation fasse d’elle une cible de choix pour les partisans de Voldemort. Ginny se montre compréhensive face à cette annonce.

Sixième année :

Ginny embrasse Harry le jour de l’anniversaire de ce dernier. Puis elle fait de grandes choses à Poudlard : elle mène l’A.D. à Poudlard avec Neville et Luna, et tente de s’emparer de l’épée de Gryffondor. À Pâques, elle se réfugie avec toute sa famille chez sa grand-tante Muriel. Enfin, lors de la bataille de Poudlard, elle affronte Bellatrix Lestrange en compagnie d’Hermione et Luna, et manque de peu d’être frappée par un sortilège de la Mort.

Après

Ginny et Harry ont trois enfants : James Sirius Potter, Albus Severus Potter et Lily Luna Potter, la plus jeune, qui a deux ans de moins qu’Albus. Ginny joue chez les Harpies de Holyhead avant de devenir journaliste sportive pourLa Gazette du sorcier.

Caractéristique du personnage

Description physique

Ginny est connue pour être une jolie fille, de petite taille aux longs cheveux roux (comme toute sa famille) et aux yeux marron comme sa mère. Lorsqu’elle s’énerve, ses yeux deviennent durs et flamboyants. Elle a aussi la peau claire qui devient aussi rouge que ses cheveux lorsqu’elle rougit. Quand elle n’est pas en uniforme, elle s’habille modestement et ne met des bijoux et du maquillage que pour les grandes occasions.

Personnalité

Ginny est une fille au fort caractère et indépendante mais son béguin pour Harry Potter la fait devenir timide et renfermée. Sur les conseils d’Hermione Granger, elle redevient la fille qu’elle était auparavant, ce qui finit par attirer Harry. Grâce à ses six grands frères, elle n’a jamais eu peur de tenir tête à quelqu’un, que ce soit son ami ou son ennemi. Par exemple, elle tient tête à Drago Malefoy lors de l’été du tome 2 et défend Harry contre Hermione lorsqu’il utilise Sectumsempra sur Drago. Elle sait aussi se défendre toute seule, notamment en jetant un maléfice de Chauve-Furie sur Zacharias Smith quand il l’ennuie lors de sa cinquième année, ce qui ne manque pas de plaire au professeur Horace Slughorn. À bien des égards, Ginny ressemble à Lily Evans. Elle est quelqu’un de très populaire qui plait beaucoup aux garçons, ce qui déplait beaucoup à son frère Ron. Elle est aussi vive d’esprit et sait sortir la blague qu’il faut quand il faut, pour détendre l’atmosphère. Ses talents d’actrice l’aideront aussi très souvent. Par exemple, elle fera peur aux membres de l’armée de Dumbledore en imitant le petit toussotement caractéristique de Dolores Ombrage à La Tête de Sanglier.

Étymologie

  • « Ginevra » est la forme italienne de « Guenièvre », qui signifie « juste ». C’est aussi le nom de la femme du roi Arthur, qu’elle trompait avec Lancelot.
  • « Ginevra » est aussi une variante italienne de « Juniper », qui signifie « arbre » ou « baies ». Les Junipers étaient souvent utilisées pour représenter la chasteté à la Renaissance, comme le tableau nommé Ginevra de ‘Benci par Leonard de Vinci.

Anecdotes

  • Beaucoup de fans pensaient que Ginny était le diminutif de Virginia alors qu’il s’agissait du diminutif de Ginevra
  • Ginny est vue dans le jeu Harry Potter et la Chambre des Secrets portant déjà un uniforme de Gryffondoravant la rentrée donc avant sa Répartition. Lucius Malefoy lui donne un livre dans son chaudron et ajoute« C’est le moins que je puisse faire pour aider les sorciers dans le besoin. ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s